www.bergersdespyrenees.com

SORBONNE De Mauna Kea

Ce dernier nous a quitté le 29 octobre 2012 à l'âge de 11 ans et demi,

"Nous t'avons aimé, tu nous l'as bien rendu,

tu t'es éclaté en agility, tu as été papa très souvent, tu étais très sociable avec tout le monde et adorais la vie.

Merci pour ces années de joie et de bonheur, tu laisses un grand vide et notre chagrin est grand.

Merci pour tous les beaux souvenirs, belles photos qui feront que tu seras toujours près de nous"

 

Hommage à Sorbonne

 

Mon petit Sorbonne tu t'en es allé

11 ans, c'est à peine trop âgé,

Tu as été mon premier berger des Pyrénées

Avec Riyanne, ta copine préférée.

Nous nous sommes beaucoup entrainés

Pour sur les concours d'agility participer.

Tu étais, des fautes de zone, le roi

Et me bravais sans cesse du haut du toit.

Mais à l'épreuve du jumping tu excellais,

Là, rien de t'arrêtait, presque tu volais

Enfin libre des obstacles que tu détestais.

Tu étais traité de gueulard par mes amis,

à qui tu cassais les oreilles en agility.

Mais tu étais aimé et toujours pardonné,

Car tu venais vers eux te faire caresser.

Tu étais sociable et toujours de bonne humeur,

Personne ne pouvait te garder de rancoeur.

8 ans de joie sur ces parcours d'agility,

Puis en septembre 2012, tout ça c'était fini,

Tu m'as fait comprendre ton besoin de répit.

Ce repos, bien mérité fut cependant bien court

A peine une année pour te reposer et me laisser le coeur lourd

Tu laisse derrière toi plein de chiots qui grandissent

Nés de tes mariages nombreux, heureux et successifs.

HOMMAGE à Toi SORBONNE, Mon CHIEN

Les souvenirs, les photos te rappelleront à moi

Tous les jours où je dois continuer sans Toi

 

    

      

Sorbonne et Basia sa fille

 

PARENTS DE Sorbonne de Mauna Kea

NORIS de Mauna Kea

HOPPALINE de Loubajac

PEDIGREE de SORBONNE

Poème à Sorbonne
Berger des Pyrénées, toi tu me plais
Chien des montagnes et des vallées
j'ai adoré ton air malin
J'ai aimé tes yeux coquins
En Agility, je t'ai rencontré
Sur ce terrain, je t'ai admiré
et depuis tu ne m'as plus quittée
En tous points tu m'as séduite
Boule de poils, caractère vif
De toi, je suis devenue passionnée
De cette passion j'ai voulu partager
"La Colline Aux Marmottes" est née
Te faire connaître, te faire aimer
Si dans le travail tu te donnes
C'est dans les câlins que tu plafonnes
Petit Pyrénéen, je te dédis ces lignes
Car sans nul doute, tu en es digne